Le Ramadan : traditions, bienfaits spirituels et santé

En plus d’une occasion de se rapprocher encore plus de Dieu, le Ramadan est un excellent moyen pour jeûner et acquérir une bonne santé. En effet, le jeûne permet à l’organisme d’éliminer les toxines et de se purifier. Le corps humain est débarrassé des vieilles cellules, des graisses, des déchets, etc. Voyons les bienfaits du Ramadan sur l’esprit et la santé. 

Le Ramadan : un atout pour la santé et l’esprit

Il a été prouvé par plusieurs études physiologiques que le Ramadan permet de lutter contre les pathologies métaboliques, à savoir : 

Lire également : L'éclat intemporel d'une bague de fiançailles : Un symbole d'engagement éternel

  • L’excès de cholestérol
  • Les triglycérides
  • Le diabète gras 
  • Etc. 

Le Ramadan contribue aussi à améliorer la forme physique et intellectuelle. C’est un moyen efficace pour rajeunir la peau, fortifier les dents, renforcer la chevelure, apaiser les sens, accroître la concentration, etc. Tout le monde peut faire le jeûne étant donné que le corps renferme les réserves nécessaires pour pouvoir tenir pendant des heures, sauf pour les cas pathologiques. 

Durant le jeûne, le foie est capable de compenser la quantité de glycogène qui est un excellent combustible interne. La moelle osseuse contient les substances nutritives qui sont véhiculées par le sang et la lymphe. Sachez aussi que le corps humain stocke plusieurs kilos de graisse que l’organisme peut puiser pendant le jeûne. 

Sujet a lire : Quel est l'animal qui dort le plus au monde ?

Le Ramadan pour le bien-être de l’esprit

En effet, lire cet article vous permet de savoir à quel point le ramadan est bénéfique pour la santé. Mais sachez aussi qu’il s’agit d’une période durant laquelle, les adeptes de l’islam se rapprochent davantage de Dieu pour le bien-être de l’esprit. Le jeûne du Ramadan est obligatoire à tous les musulmans en âge de puberté et en bonne santé. En effet, il y a des exceptions, par exemple les personnes atteintes de diabète, de maladies psychiques et mentales, les personnes n’ayant la possibilité matérielle de jeûner, etc. La femme enceinte ou qui allaitent peuvent aussi se priver du Ramadan. 

 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés